Bijouterie, joaillerie et orfèvrerie : Financement des contrats de professionnalisation

moonstone-77862_640

Financement des contrats de professionnalisation dans le secteur de la bijouterie, joaillerie et orfèvrerie

Contributions des entreprises  de bijouterie, joaillerie et orfèvrerie de 10 à 19 salariés

La contribution de 0,15 % destinée au financement des contrats de professionnalisation, des périodes de professionnalisation, du tutorat et de la formation interne, de l’observatoire des métiers et des qualifications, des dépenses de formation des DIF prioritaires, et portables, puis des frais de fonctionnement des établissements dispensant des formations en apprentissage en fonction des fonds restant disponibles.

Contributions des entreprises de bijouterie, joaillerie et orfèvrerie de 20 salariés et plus

La contribution de 0,50 % destinée au financement des contrats de professionnalisation, des périodes de professionnalisation, du tutorat et de la formation interne, de l’observatoire des métiers et des qualifications, des dépenses de formation des DIF prioritaires, puis des frais de fonctionnement des CFA en fonction des fonds restant disponibles.

Contributions des entreprises de bijouterie, joaillerie et orfèvrerie de moins 10 salariés

La contribution de 0,15 % destinée au financement des contrats de professionnalisation, des périodes de professionnalisation, du tutorat et de la formation interne, de l’observatoire des métiers et des qualifications, des dépenses de formation des droits individuels à la formation prioritaires puis des frais de fonctionnement des centres de formation des apprentis en fonction des fonds restant disponibles.

Pour plus de renseignements veuillez consulter la convention collective nationale de la bijouterie, joaillerie, orfèvrerie et activités qui s’y rattachent du 5 juin 1970 (mise à jour par accord du 20 mars 1973). (IDCC 567)

Pas de commentaire.

Laisser un commentaire.